Cette catégorie récompense des élu·e·s ou politicien·ne·s pour leurs prises de position en faveur des animaux.

 

 

Ce vote est cloturé

Choisissez 1 à 3 nominé·e·s pour voter
465 votes
Eddine Ariztegui (Élu municipal PA, délégué à la condition animale – Montpellier)

Eddine Ariztegui a œuvré au conseil municipal à la mise en place de nombreuses mesures favorables aux animaux, dont entre autres : repas végétariens quotidiens dans les cantines, résiliation des conventions d’autorisation de chasse sur les terrains municipaux, vote d’un vœu appelant à une législation nationale pour interdire la présence de tous types d’animaux dans les cirques, marchés excluant les produits provenant d’élevages intensifs et testés sur les animaux, signature d’un arrêté afin que la municipalité prenne en charge les soins des animaux n’ayant pas de propriétaire, financement des stérilisations des associations qui trappent les chats sauvages, lancement d’un projet d’hôpital pour les animaux sauvages à Montpellier, convention avec la SPA pour sauver les chiens catégorisés récupérés par la municipalité, hausse significative des subventions pour les associations de protection animale et organisation de la journée « Coeur animal » avec une vingtaine d’associations animalistes et de refuges disposant de stands pour présenter leurs activités, organisation d’ateliers de cuisine végétale (sucré et salé), des conférences de scientifiques, un concert et un espace artistique en lien avec les animaux. Eddine Ariztegui a également rédigé l’article « L’envers de la chasse » publiée sur la revue Savoir animal et réalisé une vidéo dénonçant l’agrainage et l’abreuvage aux alentours de Montpellier.

En savoir + : politique-animaux.fr/eddine-ariztegui

Nathalie Dehan (Élue municipale et métropolitaine EELV – Lyon)

Nathalie Dehan est nommée pour avoir participé à lancer une mission sur la condition animale à Lyon afin d’établir un état des lieux sur tout le territoire de la métropole de Lyon, visant en particulier à :

• Établir un état des lieux des pratiques sur le territoire de la Métropole concernant les animaux domestiques de compagnie, les animaux d’élevage pour la consommation, les animaux sauvages captifs et les animaux liminaires ;
• Proposer une méthode de travail pour faciliter le partage entre élus, citoyens, entreprises et associations ;
• Proposer, en lien avec les communes, des pistes d’actions pour améliorer les campagnes de stérilisation des chats et la propreté canine.
En savoir + : politique-animaux.fr/nathalie-dehan

Dimitri Houbron (Député Agir! – Nord)

Pour s’être rendu en forêt avec AVA et avoir constaté la violence des chasseurs, ainsi que pour son soutient constant aux animaux à l’Assemblée nationale et la proposition de nombreux amendements. Dimitri Houbron a notament été co-rapporteur de la loi du 30 novembre 2021 visant à lutter contre la maltraitance animale et conforter le lien entre les animaux et les hommes, aux côtés de Loïc Dombreval, Laëtitia Romeiro Dias et Anne Chain-Larché.
En savoir + : politique-animaux.fr/dimitri-houbron

Sandra Krief (Élue métropolitaine et municipale Parti Animaliste, déléguée à la condition animale – Grenoble)

Le texte suivant nous a été transmis par Madame Sandra Krief.

Sandra Krief a œuvré pour les animaux dans le cadre de son mandat d’élue métropolitaine et municipale, déléguée à la condition animale. Parmi les actions menées, nous pouvons citer : une campagne d’affichage pour la protection des animaux liminaires, un site dédié à la condition animale dans la ville de Grenoble, et une politique ambitieuse pour la prise en compte des animaux libres de la ville (stérilisation notamment). Notons également la mise en place d’un audit indépendant à l’abattoir métropolitain, effectué par l’OABA. Suite au rapport d’audit, une politique de prise en compte de la condition animale a été financée par le plan de relance (3 millions d’euros). Sandra Krief est membre du conseil d’administration de l’abattoir pour apporter une vision orientée vers la condition animale. Des clauses “Bien-être animal” ont été insérées dans tous les cahiers des charges des commandes publiques (alimentation, produits d’entretien non testés sur les animaux, entretien des espaces verts en accord avec le rythme de vie de la biodiversité, aucun produit issu des animaux dans le mobilier …). Un groupe de travail métropolitain pour une gestion non létale des surmulots a été créé. Une autorisation de présence des chiens dans les bureaux à l’Hôtel de Ville a été mise en place. Une mission d’un an à la Métropole de Grenoble (49 communes) a été créée pour établir un état des lieux complet sur la condition animale, avec proposition de mise en place de mesures. La construction et rénovation d’un parc d’ébat canin par an est menée, prenant ainsi en compte les besoins physiologiques et psychologiques des chiens. Sandra Krief participe également à des conférences (par exemple, sur l’alimentation végétale à Valence). Citons également d’autres actions menées par Sandra Krief pour améliorer la condition animale dans la ville de Grenoble et sa métropole : aucune subvention aux associations et activités génératrices de souffrances pour les animaux, accueil en septembre 2022 de l’Écocirque Bouglione (cirque sans animaux), voeu métropolitain pour l’interdiction de la pêche au vif en janvier 2021, voeu municipal contre l’élevage intensif adopté en mai 2021, structure d’urgence pour femme acceptant les animaux (travail en cours pour hommes), travail en cours sur l’autorisation de la présence des animaux dans les EHPAD, positionnement médiatisé contre l’installation d’un restaurant KFC au centre-ville de Grenoble, rencontre avec de nombreux maires métropolitains pour développer la condition animale dans leur commune, biennale des villes en transition en 2021 incluant des conférences et débats autour de la condition animale, délibération cadre condition animale portée en juin 2021, présence lors de manifestations anti corrida, pour la défense des chiens de chasse, pour la défense des Beagles à Gannat (chiens vendus aux laboratoires pour expérimentations), prise de position officielle contre le foie gras, mise en place de l’éthique animale à l’école, en périscolaire, notamment grâce aux interventions d’associations spécialisées (la ville intègre ainsi la connaissance de la sensibilité des animaux dans les projets éducatifs), rapport serré avec les associations de protection animales métropolitaines.
En savoir + : politique-animaux.fr/sandra-krief

Douchka Markovic (Élue municipale PA, déléguée à la condition animale – Paris 18ème et Conseil de Paris)

Pour ses nombreuses prises de position en faveur des animaux au Conseil de Paris, et en particulier pour avoir déposé un voeu ayant été accepté par le conseil, pour l’interdiction de la pêche au vif et des hameçons à ardillon.

En savoir + : politique-animaux.fr/douchka-markovic

Cité mais non sélectionné :

Loïc Dombreval (Député LREM) – Meilleur élu 2020

Cette année encore, Loïc Dombreval s’est illustré pour son activité parlementaire en faveur des animaux. Il a en particulier pesé de tout son poids pour l’adoption d’une Loi Animaux la plus ambitieuse possible. Il est aussi à l’origine d’une proposition de loi pour la création d’un Défenseur des droits des animaux et d’une demande au ministre de l’Agriculture le déploiement de la vidéo dans tous les abattoirs.
En savoir + : politique-animaux.fr/loic-dombreval

12 thoughts to “Meilleur·e élu·e 2021

  • Defoor eric

    Oui, parceque la politique doit porter la souffrance animale. Tous les nommés et toutes…. meritantes !!!

    Répondre
  • Serbuc

    Probablement un oubli de votre part.
    https://www.politique-animaux.fr/politiciens?nom-prenom=Lachaud&tid%5B%5D=12&dept=All

    Répondre
  • Hubert lysiane

    Incapable de voter car toutes ces personnes d’obédience politique différentes ont contribué à un pas dans la reconnaissance de la valeur des animaux et au respect que chacun leur doit. A tous merci ! Continuons le combat, nous gagnerons ,nous et d’autres après nous ce n’est qu’une question de temps….

    Répondre
  • Cassini

    Soutien et merci encore pr nos ss voix il est temps que ça change …

    Répondre
  • Cassini

    Soutien et merci encore pr nos ss voix il est temps que ça change …

    Répondre
  • VGBIO

    bonjour,
    je m’étonne de ne pas voir Bastien Lachaud dans cette liste, lui qui est classé 1er des députés par le site politique-animaux: https://www.politique-animaux.fr/classement-deputes.
    Alors que Houbron, que vous avez retenu, n’est que 3è. Faut-il voir une volonté politique d’écarter un excellent résultat de LFI??? Qu’est ce qui vous a amené à mettre Houbron et non Lachaud? j’attends votre réponse, merci

    Répondre
    • Margaux

      Bonjour,
      Bastien Lachaud a été nommé Meilleur Élu en 2019.

      Répondre
  • Olf

    C’est vrai de Bastien Lachaud est un excellent député pour les animaux. Manuel Bompard aussi. Younous Omarjee aussi. Manon Aubry aussi.
    Ca c’est un sacré soutien : https://www.politique-animaux.fr/elevage/ces-parlementaires-se-sont-rendus-aux-cotes-de-l214-devant-l-abattoir-de-blancafort-pour-den

    Je pense que si ces personnes ne sont pas nommées, c’est juste que (malheureusement) personne ne les a citées pendant la phase de recueil des citations, qui a durée tout Novembre. Vraiment aucune volonté politique d’écarter LFI. C’est le parti au pouvoir qui en fait le plus pour les animaux proportionnellement à ce qu’il peut.
    Il est logique que des députés du parti au pouvoir aient cependant plus de latitudes pour Agir.

    Répondre
  • Monique Cosson

    Je viens de faire mon choix. Je n’ai pas de commentaire particulier à ajouter, à part merci pour cette initiative.

    Répondre
  • HACQUART Françoise

    Fait du très bon boulôt

    Répondre
  • Antoine

    Personne du Parlement européen ?
    Pourtant c’est là que l’essentiel de la législation sur les animaux se joue. Côté francophone, des élu-e-s comme Caroline Roose, Tilly Metz, Pascal Durand ou Manuel Bompard sont très actifs.

    https://www.politique-animaux.fr/caroline-roose

    Répondre
  • PUBERT

    En l’absence de loic DOMBREVAL, je m’abstiendrais de voter, ne connaissant pas assez les autres

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *